MICHEL ET LAURENCE
VENCE (06)

Témoignage :

« Lorsque nous sommes arrivés sur la Côte d’Azur, nous imaginions ne pas avoir à beaucoup chauffer notre nouvelle maison pendant l’hiver. Elle était en classe C selon le diagnostic DPE. En fait, nos premières factures d’électricité ont été 2 fois plus importantes que ce que le DPE ne le laissait penser. Pourtant, en chauffant à 19°C, sans avoir véritablement froid, nous n’avions pas le sentiment d’avoir chaud. Au printemps, des traces de salpêtre sont apparues sur un des murs de la buanderie et ça nous a inquiété. Elles ont quasiment disparu à l’été. C’est aussi le moment où la température à l’étage est devenue trop élevée pour trouver un sommeil réparateur. Nous voulions savoir ce qu’il fallait faire pour améliorer notre confort et diminuer notre consommation d’énergie ; mais nous n’avions vraiment pas le temps de chercher nous même. »